Le vin rosé : un vin accompagnant différents mets

0h00

Categories :

Le rosé est considéré comme le vin d’été par excellence. Sa qualité et sa gamme sont en constante évolution. Sa consommation augmente considérablement, que ce soit en France ou à l’étranger. Cette situation s’explique par un changement de tendance et de l’émergence d’un public plus jeune. La gente féminine est d’ailleurs à la recherche de vins abordables. 

Le vin rosé : à servir en apéritif

Les vins rosés de l’été sont souvent considérés comme le compagnon idéal des apéritifs. Ils accompagnent parfaitement les salades et autres plats légers de saison. Cependant, trouver des accords plus complexes pour ce type de vin peut être plus difficile. 

A lire aussi : Comment faire une sauce fromage maison?

Pour donner plus de caractère à votre vin, choisissez un rosé délicat pour l’apéritif. Vous pouvez l’associer avec des plats à base de poisson, de légumes ou encore aux saveurs de la région.

Le vin rosé comme vin de table

Malgré sa réputation de vin léger, le rosé offre une variété infinie : 

A découvrir également : Quels sont les principaux qui ont contribué à l'émergence rapide des Dark Kitchens ?

  • de goûts ; 
  • d’arômes ; 
  • de styles. 

Contrairement aux idées reçues, il est riche en subtilités. Il peut accompagner de nombreux repas. Ce vin fruité et léger est pourtant issu d’une vinification tout aussi technique que celle du vin rouge et du vin blanc. En entrée, il accompagne parfaitement les bouchées à base de charcuterie et de poisson. Pour le repas principal, vous pouvez opter pour de la volaille. Le rosé se boit également en dessert avec un bon gâteau.

Les différents types de vin rosé

La croyance populaire veut que le rosé soit un mélange de vin blanc et de vin rouge. Sa production suit pourtant un processus de vinification strict. Les viticulteurs utilisent effectivement trois procédés spécifiques.

Le vin obtenu par pressurage

Les grappes sont immédiatement pressées après la vendange. Les viticulteurs sélectionnent uniquement les raisins à peau rouge. Le jus est brièvement mis en contact avec les peaux et les pépins. Ce processus favorise le transfert des pigments contenus dans ces éléments dans le liquide. Il est ensuite mis en cuve pour la fermentation. Cette méthode produit des vins rosés plus clairs que le rosé de macération.

Le vin obtenu par saignée

Le rosé de saignée est produit de manière assez similaire au rosé de macération. Il est fabriqué avec des raisins rouges destinés initialement à la production de vin rouge. Les fruits sont mis en cuve pendant 12 à 24 heures. Ayant déjà pris une teinte rosée, le jus sera alors séparé et vinifié séparément. Le reste des raisins sera laissé dans la cuve et vinifié en rouge.

Le vin obtenu par macération

Ce type de vin rosé est produit à partir de raisins noirs. Avant la fermentation, les fruits sont placés dans une cuve pendant 12 à 24 heures. Cette étape permet aux baies de libérer leur pulpe, leur peau, leurs pépins et leur jus. Les pigments et les arômes s’infusent dans le jus pour donner sa couleur rose distinctive.